lundi, mars 07, 2005

Ni P..s. Ni soumises : tout simplement vendues

Le combat d'Amara




Le bloc-notes d'Ivan Rioufol -
le figaro [04 mars 2005]

Coup de chapeau à Fadela Amara, présidente du
mouvement Ni putes ni soumises. Elle appelle les
mouvements des femmes à manifester, dimanche, contre
l'intégrisme et l'obscurantisme. Mercredi dans
Libération, cette Française musulmane a courageusement
mis en garde contre le multiculturalisme et
«l'islamisation des esprits», en appelant à défendre
«l'esprit des Lumières». Un discours encore trop rare.



le blabla d'une française musulmane qui offre l'occasion à un journaliste du figaro d'encenser un article de libé ... ça nous rappellerait presque quand droite et gauche s'acoquinaient à l'assemblée pour promouvoir la guerre en Algérie

1 Comments:

At 11:55 PM, Anonymous Anonyme said...

Bonjour

je fais partie de Ni Putes Ni Soumises et j'en suis fier, et je suis un homme d'origine algérienne.

En France les musulmans des banlieues retournent en arrière et les femmes sont les 1eres victimes des privations de liberté alors qu'on est dans un pays libre et pas une dictature islamo-baatiste comme l'Algérie.

DOnc nous sommes la risée des français et c'est pour ça que nous agissons, surtout dans les écoles, pour apprendre aux jeunes le Respect et se méfier des idées prêcheurs intégristes des caves!

On leur apprend la liberté, l'esprit critique, pour face aux exctincteurs d'étoiles que sont les néo-islamistes sans barbe soutenus en haut lieu par Tarik Ramadan, petit-fils du créateur des frères musulmans en 1928 Hassan Al Banna.

Je suis fier d'etre de cette association qui vous dérange par son nom et son action!

Kamel

 

Enregistrer un commentaire

<< Home